Pourquoi nous manquons tous d'ancrage ?

January 2, 2017

 

Longtemps, je me suis sentie à côté de moi-même.

Vous savez, cette sensation de flottement, l’impression d’être dans le vague, de ne pas faire un avec son corps, d’avoir une motivation très en dents de scie et de sur-investir le mental. Ces impressions, je les ai gardées longtemps, trop longtemps.

Intuitivement, je savais que je manquais d’ancrage, pire encore, il me semblait de ne pas avoir de prise là-dessus.

 

Alors, c’était sympa de flotter et d’échapper aux réalités terrestres pendant quelques temps mais… à la longue, sans un véritable ancrage, impossible de prendre sa place et de concrétiser ses projets.

 

Après quelques remaniements personnels qui ont changé mon rapport à la vie et à moi-même, j’ai appris à m’enraciner et me sentir « plus ancrée ».

 

Essentiellement grâce à ma pratique énergétique, je reconnais d’autant plus aisément ce que cela signifie de ne pas être suffisamment ancré.

 

…Ne pas savoir quels sont ses objectifs, avoir souvent la tête ailleurs ou dans les nuages, se laisser envahir par le doute et les pensées parasites,  « être à côté de ses pompes »,  être habité par l’angoisse, être dans une overdose mentale …

 

Tous ces signes marquent souvent un manque d’ancrage : notre énergie, mal répartie, se situe, en  excès, au niveau cérébral, et pas assez dans le reste du corps, notamment la partie inférieure : jambe, pieds.

 

A l’évidence, nous en manquons tous plus ou moins. 

 

Alors, que ce soit dans le reiki ou à travers d’autres arts énergétiques, l’ancrage demeure un enjeu premier. 

 

Vous vous demandez encore, pourquoi est-ce si important ?

 

Simplement parce que l’ancrage permet de mener à bien sa vie, autrement dit, de donner forme à ses projets et à ses désirs profonds.

 

En termes plus précis, il représente notre « niveau d’incarnation », notre habileté à prendre corps et place dans sa vie.

 

C’est pourquoi l’ancrage est un état indispensable pour pouvoir avancer dans la voie de l’épanouissement.

 

 

Comment savoir si l’on est bien ancré ?

 

Une personne bien ancrée, se sentira bien et en sécurité dans son corps, en phase avec sa réalité mais également, moins sujette aux doutes et aux angoisses qui inhibent.

 

Lorsque l’on parle d’ancrage, on évoque, dans la réalité symbolique, l’arbre enraciné dans la terre dont les branches  s’élancent vers le ciel.

 

Cette image marque le besoin pour tout homme de planter en profondeur ses racines dans le sol afin d’obtenir une assise solide, une stabilité certaine et de puiser les ressources nécessaires à sa croissance personnelle.

 

 

Sans ancrage, sans l’énergie de la terre, l’homme, léger, aérien, se perd dans l’astral, dans son mental, négligeant les aspects matériels et concrets du présent qui lui sont nécessaires pour la réalisation de tous ses projets mais aussi pour faire face aux épreuves qu’il rencontre sur son chemin.

 

A contrario, une personne bien ancrée, sera en phase et en prise avec les réalités du terrain. Elle sera donc en mesure de prendre les décisions pour s’élever et bâtir du solide dans sa vie ! C’est aussi une personne qui sait apprécier les plaisirs sensoriels simples  et, bien plus encline à ressentir de la gratitude au quotidien. Etre ancré signifie aussi être capable de saisir la vie dans sa profondeur et dans son authenticité.

 

A cette époque de stress à tout-va, nous n’avons jamais eu autant besoin de revenir dans le moment présent et de plus en plus aspirent à une simplicité d’être.

 

Le mode de vie sédentaire impliquant peu d’activité physique, les nouvelles technologies nous déconnectant de l’ « ici-et-maintenant », notre mental surdéveloppé et sur sollicité, le stress ambiant nous empêchent constamment de rester bien ancrés. Les cogitations alimentées par nos peurs prennent trop d’espace dans notre esprit au quotidien.

 

Nous cherchons à nous « ré-ancrer », autrement dit, à réinscrire notre esprit dans notre corps à travers l’exercice de pratique comme le yoga, le Qi-Gong, ou des activités plus sensitives comme la cuisine qui mobilisent nos sens et favorisent l’union corps-esprit que la société occidentale moderne a tant délaissée en donnant le primat à l’intellect.

 

Toutes ces pratiques ont le vent en poupe car notre quête de mieux-être nous ramènent à recréer une relation saine et authentique à notre corps. L’ancrage implique de revenir à la terre, à la nature, et au corps physique. A ce propos, je ne pourrai que vous recommander de passer davantage de temps au contact de la nature.

 

 

Concrètement, quels sont les bienfaits ?

 

Les bienfaits sont nombreux :

 

  • Calme le mental, favorise la détente et l’apaisement

 

  • Développe la confiance en soi et en la vie

 

  • Développe le sens de la gratitude

 

  • Permet de se sentir mieux dans son corps et de booster ses capacités immunitaires

 

  • Favorise la fluidité dans ses activités

 

  • Augmente la vitalité

 

  • Permet de savoir ce que l’on veut et de favoriser la concrétisation de ses intentions

 

 

 

(Personnellement, depuis que je travaille mon ancrage au quotidien, je me sens bien mieux : davantage connectée à mon corps, nettement plus vitalisée, l'esprit plus clair et en lien avec mes ressentis).

 

 

PS : Dans le prochain article, je vous livre quelques astuces simples pour travailler votre ancrage énergétique.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Avez-vous un don de guérisseur ?

February 6, 2017

1/8
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square